L’erreur d’une secrétaire coûte 1 milliard de dollars à Pepsi

News, Soft Drinks | brsa.fr | 12 novembre 2009

pepsico_logo[Le Figaro] Une secrétaire du groupe américain a mis de côté par erreur le courrier du tribunal annonçant la tenue d’un procès. Le procès a eu lieu sans Pepsi, qui est condamné à plus d’un milliard de dollars d’amendes.

Le groupe Pepsico a été la victime d’un coup du sort peu commun. Un tribunal du Wisconsin vient de l’assigner à payer 1,26 milliard de dollars (845 millions d’euros environ) pour un procès l’opposant à deux entrepreneurs qui accusent le concurrent historique du groupe Coca-Cola de non respect d’un accord de confidentialité passé il y a près de trente ans.

Mais l’intérêt de cette affaire juridique jusqu’ici relativement classique réside au secrétariat du groupe Pepsi. Le courrier annonçant la plainte de Charles Joyce et James Voigt, les deux entrepreneurs, et la tenue du procès a bien été reçu. Cependant, une dénommée Kathy Henry, vingt ans d’expérience en tant que secrétaire, a mis la fameuse lettre de côté, trop occupée à préparer un conseil d’administration.

Le service juridique n’a été informé qu’après le jugement

Le service juridique du groupe n’a ainsi été informé de l’affaire qu’une fois la fin du procès avec la notification du jugement qui leur est parvenue le 5 octobre, soit plus de cinq mois après le premier courrier. Etant donné l’absence de l’accusé lors de son procès, le tribunal du Wisconsin a décidé de le condamner par défaut (absence de l’accusé et absence de défense de ce dernier) à payer 1,26 milliard de dollars de dommages et intérêts aux plaignants.

Le groupe PepsiCo a depuis tenté d’obtenir l’annulation du jugement, en s’appuyant sur le fait que la somme demandée est sans précédent dans un jugement par défaut. Le juge a accédé, du moins temporairement, à la demande de la multinationale. L’erreur de son employée a été qualifiée de « négligence excusable » par le groupe. Une négligence à plus d’un milliard de dollars.

Tags: ,

Poster un commentaire à